Malaga

Malaga, la capitale de la Costa Del Sol

Malaga, une belle station balnéaire au centre de la Costa Del Sol, est la capitale de la province portant le même nom, et appartient à la région de l’Andalousie au sud de l’Espagne. Malaga est magnifiquement situé entre la colline Gibralfaro et la Mer Méditerranée à l’embouchure de deux rivières, le Gualdalmedina et le Gualdahorce. Cette ‘ville sans hivers’ compte officiellement 550.000 habitants, mais en ajoutant les nombreux européens qui y passent l’hiver, ce nombre s’élève facilement à 700.000. Avec son port important, Malaga est la porte vers l’Afrique et les Iles Canaries.
À Malaga on vivait principalement de la pêche et de la viniculture, mais depuis la forte croissance touristique des dernières décennies, Malaga vit à présent principalement du tourisme. Les infrastructures modernes tant sur les plages que dans la construction de bâtiments, ont fait de Malaga une station balnéaires agréable. Malaga doit son agréable climat avec ses 300
jours de soleil par an à sa situation privilégiée.

Recherchez ici votre villa à Malaga

Malaga à travers l’histoire

Il y a une infinité de choses à voir à Malaga. Ici, on peut appercevoir la Place de Toros avec la mer au fond

Malaga a une histoire qui remonte loin dans le temps. La ville fut probablement fondée par les Phéniciens et devint ensuite successivement une colonie Carthaginoise, Romaine et Visigothe et une ville Maure. Au 15ème siècle les chrétiens espagnols ont conquis Malaga et au 19ème siècle ce sont les français qui y ont tenu le sceptre pendant 2 ans. Deux familles de bourgeoisie riche ont ensuite conduit Malaga au plein essor économique. L’industrialisation et la viniculture étaient les sources de revenus principales jusqu’à ce que le secteur du tourisme l’ait emporté.
De tous ces peuples Malaga a hérité un riche patrimoine historique, encore fort visible lorsque vous visiterez les anciens quartiers avec leurs beaux monuments.Les habitants de Malaga sont très ouverts et sympathiques, une petit trait de caractère qu’ils ont probablement développé lors de tous ces envahissements.

Malaga et son riche patrimoine historique

Après la conquête chrétienne de Malaga beaucoup d’édifices musulmanes ont été démolies, mais pas toutes. Le centre-ville de Malaga se situe juste derrière le port, où vous trouverez les plus anciens quartiers tels que celui autour de la cathédrale et le quartier
Alcazaba et celui du Castillo Gibralfaro. Outre ces monuments, Malaga dispose aussi d’un tel nombre de musées que cette ville est souvent même surnommée la ville des musées. Malaga est la ville natale de Pablo Picasso et les habitants de Malaga en sont sincèrement fiers.
Dans l’ancienne ville les monuments principaux sont à distance de marche l’un de l’autre. Une promenade dans l’ancien centre vous conduit à travers l’histoire de Malaga.

Après la conquête espagnole les Rois Catholiques ont édifié de nombreuses constructions religieuses à Malaga, avec pour but d’effacer le plus que possible les traces islamiques. La cathédrale de l’Incarnation fut construite du 16ème au 18ème siècle sur les fondations de l’ancienne mosquée Aljama. La tour à droite n’a jamais été achevée. Remarquables sont les magnifiques motifs sculptés qui ornent les voutes et les piliers ce qui donne à la cathédrale une impression majestueuse. Les 42 sculptures de la stalle sont un régal pour l’œil. La magnifique orgue du 18ème siècle avec pas moins de 4000 tuyaux, est encore en parfait état. La cathédrale annexe également un musée intéressant. Outre la cathédrale, Malaga dispose d’encore toute une série de belles églises.

Alcazaba, une magnifique forteresse que vous devez visiter à tout prix si vous allez à Malaga

Alcazaba est l’ancien palais fortifié des gouverneurs arabes de Malaga, édifié par le Roi de Badi de l’année 1057 à 1063 entre les murailles de Malaga. À l’époque ce fut une citadelle puissante de l’Espagne islamique, se composant d’un labyrinthe de murs, de couloirs, de portes et de cours intérieurs. Environ 200 ans plus tard les habitants de Malaga ont construit un quartier urbain entre les murs d’Alcazaba. En l’an 1934 des fouilles archéologiques ont eu lieu, ce qui a révélé des découvertes intéressantes telles que les chambres de Grenade. Ensuite ont commencé les travaux de restauration.

Un sentier escarpé vous conduit d’Alcazaba au sommet de la colline Gribralfaro où à une hauteur de 130 mètres se trouvait à l’époque un phare (faro). C’est là que les islamistes ont construit le Castillo Gibralfaro avec pour but de défendre l’Alcazaba. Cet édifice Maure date du 14ème siècle et offrait place à des espaces d’habitation et d’entrepôt, des sources, des bains et une mosquée. De cet endroit vous avez une magnifique vue sur la ville de Malaga, les plages de la Costa Del Sol, la Plaza de Toros, le port de Malaga, la mairie et les longs boulevards au bord de la mer.

Le Teatro Romano se situe au pied de l’Alcazaba et fut construit au 1er siècle avant J. Chris du temps de l’empereur August. Plus tard, les Maures se servaient de ce théâtre comme carrière pour la construction de l’Alcazaba. Le théâtre romain fut découvert lors des fouilles en 1951, et peut actuellement être visité. L’entrée est gratuite.

Si vous êtes amateur des musées, Malaga pourra certainement vous ravir. Ce n’est pas pour rien que Malaga se dénomme d’ailleurs la ville des musées. Actuellement il y a au moins une vingtaine de musées, dont la majeure partie se situe dans le centre historique de Malaga. Une des salles du Musée des Beaux-Arts dans le Pacacio Buenavista est consacrée à Picasso. Pour les vrais amateurs, il y a évidemment aussi le Musée Picasso de Malaga. Et vous pouvez même visiter la maison natale de Picasso.

Malaga aime aussi les beaux jardins. Ils font partie intégrante du patrimoine monumental et historique de Malaga. Les jardins exotiques ont été conçus architecturalement avec de magnifiques plantes qui poussent facilement où règnent de hautes températures telles que celles à Malaga. Pendant une promenade dans la ville, vous devez certainement chercher le calme dans ces beaux parcs et jardins et vous reposer à l’ombre. Les plus beaux jardins sont ceux qui appartiennent au patrimoine culturel et historique du quartier Alcazaba et Gibralfaro.

Le quartier portuaire de Malaga est le centre moderne et animé de la ville. Au 19ème siècle les murailles ont été démolies dans cette partie de la ville afin de créer une ouverture sur la mer. La magnifique esplanade bordée de palmierset avec sa fontaine, longe tout le port.

Les plages de Malaga

Pour ceux qui préfèrent des vacances de plage, la province de Malaga offre plusieurs plages sur un littoral qui s’étend sur 40 kilomètres. Vous avez le choix entre des plages sablées et des plages plutôt rocheuses. La plupart des plages de Malaga sont équipées de tous genre de facilités telles que des douches, un service de sauvetage, des pavillons de plage, la location de transats et de parasols, et une large offre d’activités de plage et de sports nautiques. La ville de Malaga dispose de quatre plages:

Venez vous reposer sur la magnifique plage de la Malgueta

– La célèbre Playa de Malagueta de 1,5 kilomètre de long est une plage urbaine dans le centre de Malaga, surtout populaire chez les habitant de la ville.
– La Playa de la Caleta, également une plage urbaine, est bien entretenue et dispose d’un équipement impeccable. Cette plage est environ un kilomètre de long et se caractérise par un sable foncé.
Les plages Pedregalejo et Acacias sont également bien entretenues mais plus petites, et respirent une ambiance plus familiale. Elles sont parfaitement accessibles aux personnes handicapéeset aux familles avec des enfants.

Malaga et ses délices de la table

Dans le centre-ville historique vous trouvez encore d’anciennes caves à vin, où l’on peut déguster des délicieuses tapas avec un bon verre de vin.
Si vous êtes à la recherche d’un bon restaurant, voici quelques recommandations: La Meridiana avec sa cuisine traditionnelle et saisonnière, El Chinitas avec sa cuisine traditionnelle à l’andalouse, Café de Paris avec sa cuisine en même temps traditionnelle et nouvelle à l’andalouse, Adolfo et Palo Cortado, la cuisine de deux auteurs et Antonio Martin avec sa terrasse en bord de mer et sa cuisine traditionnelle de Malaga.

À Malaga tout comme sur toute la Costa Del Sol, vous pouvez très bien manger dans les chiringuitos, des restaurants caractéristiques abrités par des cabanes sur la plage. Mais il est tout aussi agréable de chercher un restaurant sur l’une des places de la ville. Outre le poisson pané, les brochettes de sardines, la paella, les fruits de mer et le hareng, vous devez certainement aussi gouter la soupe aux anchois, le cabillaud aux olives, les gambas au pili pili, les marinades et les pots au feu, et naturellement les salades maison de Malaga.

Réservez ici la villa de vos rêves!